Pourquoi les habitations doivent être équipées d’un détecteur de fumée ?

Le principe de fonctionnement du détecteur de fumée est plus ou moins la même avec les détecteurs de CO2. Il vous signale l’existence d’un gaz carbonique suspect dans une pièce précise. Avec ce nouveau dispositif, vous allez pouvoir réagir à tout instant et protéger votre habitation. L’appareil arrive à capter la moindre trace de fumée. En trois mots, cet outil est pratique, efficace et sécurisant.  

Pour vous alerter en cas d’incendie

Le détecteur de fumée réagit en présence de CO2. Aussitôt que le gaz carbonique frôle l’appareil, celui-ci se met en marche pour vous alerter. Grâce au signal émis par le dispositif vous allez pouvoir appeler les secours, intervenir ou évacuer les lieux rapidement. Le capteur de fumée sera donc un allié essentiel contre tout risque d’incendie. Étant à trois mètres de celui-ci, la puissance sonore est de 85 dB, assez pour vous réveiller en plein sommeil. C’est le même vacarme que produit une cantine bruyante. En plus, le capteur de fumée fonctionne 24 h/24 et sonne à tout instant en cas de potentiel danger.

Détecteur de fumée : dispositif pratique et facile à installer

Le détecteur de fumée offre beaucoup d’avantages en matière de mise en place. Il est tout aussi pratique à installer qu’un extincteur aux autres dispositifs similaires. Non encombrant, il est dépourvu de câblage et ne requiert aucune connexion filaire. Avec ces quelques centaines de grammes, cet appareil se fixe sur le plafond ou sur le mur comme vous le souhaitez. Nul besoin d’être un pro pour effectuer son montage par vissage. En termes de prix, le capteur de fumée reste à la portée de tous les ménages. Le grand public pourra se l’approprier, et ceux, sans aucune autorisation particulière. Entre autres, afin d’assurer son bon fonctionnement, il faut le tester tous les mois et remplacer ses piles deux fois par an.     

Combien d’appareils par habitation ?

Le nombre de détecteurs de fumée est fonction de l’espace d’habitation. Il faut savoir qu’avec ses 85 dB, le son émis par un détecteur est limité en termes de puissance. Pourtant c’est le seul de danger pour l’audition humaine. Plus de périmètres signifie donc, plus de gadgets à monter. Prévoyez au moins deux dispositifs pour une zone dépassant les 80 m2. Dans le cas d’un immeuble à étage classique, il est conseillé de mettre en place un capteur par étage. Certes, c’est coûteux, mais si vous avez les moyens pourquoi ne pas équiper toutes les pièces d’un détecteur de gaz carbonique ?

Comment appliquer les règles d’hygiène et de sécurité en entreprise ?
Quelles solutions contre les nuisibles dans sa maison ?